« M’intéresser à l’autre » (par Roger LANTERI)

M’intéresser à l’autre. Dans quelle mesure puis-je m’intéresser à l’autre ? Autrement dit, quelles sont les conditions internes requises qui feraient que je peux m’intéresser au monde de l’autre ? Quel est le risque pour moi d’entrer dans le monde de l’autre ? Ces questions montrent bien la difficulté que l’approche empathique engendre.

C’est une constante que j’ai pu observer dans tous mes stages sur l’Ecoute Centrée sur la Personne.