Le pardon, une nécessité pour être libre ?

D’une manière générale, l’acte de pardon est un acte difficile à accomplir pour l’être humain. C’est un acte intérieur qui touche au plus près les mécanismes émotionnels et affectifs. Bien des gens disent avoir pardonné, mais, si l’on creuse un peu, on s’apercevra vite que ce pardon, même bien intentionné, se situe au niveau des idées, les blessures émotionnelles étant restées intactes. Bien des blessures ressurgissent parfois des années après à la faveur d’une conjonction d’événements alors qu’elles avaient été apparemment oubliées.